Mine d’Akka

Bookmark and Share

Le site de Akka est situé à 280 km au sud-est d’Agadir. La société Akka Gold Mining (AGM) extrait de l’or métal du gisement aurifère d’Iourirn depuis 2001 et produit depuis 2007 du concentré de cuivre.

Fiche identité

  • Opérateur : Akka Gold Mining
  • Localisation : à 280 km  au Sud Ouest d'Agadir dans la région de l'Anti-Atlas Occidental -Maroc
  • Produits : Lingots d’or, Concentrés de Cuivre
  • Le site de Akka est certifié selon les normes ISO 14001 et OHSAS 18001
  • DESCRIPTION DU GISEMENT

    La boutonnière précambrienne de Tagragra d’Akka est située dans l’Anti-Atlas Occidental au sud de la boutonnière de Kerdous, à environ 280 km au sud-est d’Agadir.

    D’un point de vue topographique, la zone est relativement plate (l’altitude moyenne est de 1000 mètres) et la plaine schisteuse est entaillée par des oueds de direction générale nord-sud empruntant des zones de failles. Après la découverte de nouvelles ressources cuprifères dans les régions d’Agoujgal, de Tazalakht et de Ouansimi, voisines de la mine d’Akka, Managem a décidé de lancer en 2007, parallèlement à l’or, l’exploitation et le traitement du cuivre.

  • METHODE D’EXPLOITATION

    Or

    Les critères de sécurité, de coûts d’exploitation et de récupération du gisement ont guidé les méthodes d’exploitation adoptées à la mine d’Akka. La méthode tranche montante remblayée (TMR) utilisée jusqu’à présent a donné de bons résultats en termes de sécurité et de sélectivité ainsi qu’une bonne récupération du gisement de nature filonienne.

    Cette méthode est utilisée sous deux variantes en fonction de la puissance minéralisée : la TMR classique (avec marteau manuel pour des structures à puissance faible, 50 cm à 70 cm) et la TMR mécanisée (avec Jumbo pour une puissance supérieure à 70 cm, permettant le passage de gros engins).

    La méthode d’exploitation à ciel ouvert s’applique quant à elle dans les gisements comptant de grandes puissances, et situés à de faibles profondeurs. Enfin, afin d’assurer la sécurité du personnel et de prolonger la durée de vie de la mine, plusieurs modes de soutènement (boisage, boulonnage, Split-Set) sont mis en œuvre.

    La production aurifère se fait en 2 étapes. La première consiste en la gravimétrie, la flottation, la cyanuration, l’électrolyse et la fusion du minerai extrait. La deuxième étape fait appel à la lixiviation acide, la calcination puis la fusion des éléments issus de la 1ère étape. L’unité dédiée à la production aurifère a une capacité de 700 Kg/an.

    Cuivre

    L’exploitation du gisement cuprifère d’Agoujgal se fait par mine à ciel ouvert au sein de plusieurs fosses « carrière », le minerai étant abattu sélectivement selon la puissance minéralisée. Les séquences d’exploitation sont orientées en premier lieu vers le décapage stérile et les ouvertures des pistes d’accès, puis vers le minage des couches minéralisées. Le chargement et le transport (60 km) des produits abattus sont quant à eux effectués par des pelles et des camions, tandis que les matériaux stériles sont stockés dans des mises à terril. Le minerai est enfin acheminé vers l’usine d’AGM pour traitement.

    La production de cuivre se fait suivant un processus de concentration par flottation dans une usine ayant une capacité de production de 2000 t/j.

  • SOCIETAL : ACTIONS ENGAGEES

    femmes

    Convaincue du rôle qu’elle joue pour le développement des communautés, la mine d’Akka mène plusieurs actions pour la promotion de la scolarisation des enfants dans son environnement, et ce, par la construction de classes, l'équipement de salles multimédia et la sensibilisation des écoliers à l’environnement. La mine s’emploie aussi activement à désenclaver les populations aux alentours  par la contribution à l'amenée de l’électricité et de l'eau, la construction et l'aménagement de routes et accès. Elle contribue également à faciliter l’accès aux soins par la mise à disposition au profit des riverains de ses équipements et son staff médical, par l’organisation de caravanes médicales multidisciplinaires et par l'accompagnement des cas nécessiteux.